Une question de sincérité

Une question de sincérité

Chères lectrices, chers lecteurs,

Il est des moments où la liberté comme la quête de vérité, conditions d'un débat public honnête, exigent des ruptures, si douloureuses soient-elles.

La fragilité actuelle de nos démocraties rend ce débat public plus nécessaire que jamais. Elle demande un retour à la politique, conçue non plus comme une affaire de partis ou de chapelles, mais comme une histoire d'idées et de visions. Elle appelle chacun à l'étonnement qu'Aristote plaçait au principe de la philosophie, la capacité à mettre en doute ce qui semble évident : une forme de radicalité dans le questionnement.

Voilà ce que j'avais en tête quand, il y a un an, j'ai accepté l'of ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article