SURGI DES TÉNÈBRES

SURGI DES TÉNÈBRES

La biographie est un genre à haut risque : cocher les cases et remplir les blancs aboutissent souvent à une image aussi précise qu'artificielle du sujet étudié. Celle qu'Eugène Green consacre à Shakespeare prend le parti du manque et de la subjectivité. Non que le cinéaste, écrivain et spécialiste du français ancien se mette ici en scène £à l'excès. Dans une langue limpide et empathique, en reliant son essai à son histoire personnelle, il exploite, par une « série de taches lumineuses surgissant des ténèbres », les rares éléments dont on dispose sur l'artiste incomparable qui a su faire briller dans son oeuvre la complexité foisonnante d'un monde en tension.

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article