RETOUR DE FLAMME

RETOUR DE FLAMME

Tir groupé de rééditions de l'écrivain italo-américain,disparu en 1983 : son ardeur et sa gouaille restent intactes.

Comme son admirateur Charles Bukowski, l'Américain John Fante n'a pas attendu l'invention du label autofiction pour en écrire. Caché derrière le pseudonyme d'Arturo Bandini, si transparent qu'on n'y croit pas un instant, l'écrivain a mis toute sa vie dans ses romans. L'extrême violence et la sublime dualité des sentiments qui animent le jeune narrateur de Bandini lui appartiennent aussi. Comme le père de l'auteur, celui d'Arturo, Svevo Bandini, est un maçon qui préfère la bouteille à la truelle, délaisse sa famiglia ou vocifère au moindre prétexte - tel son fils. C'est que, au grand désespoir de la mamma confite en dévotion, Arturo a le diable au corps ! S'il lu ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article