Rendez-vous avec soi, cinquante ans après

Rendez-vous avec soi, cinquante ans après

L'écrivain allemand publie à 88 ans un livrepince-sans-rire sur ses années 1960, où il joua librementà la marelle entre les idéologies et les pays.

poète, éditeur, essayiste, Hans Magnus Enzensberger est un littérateur comme les autres : inclassable. Né en 1929, il a jugé le temps venu de passer avec Tumulte (Berlin, 2014) au livre-testament. Tout commence à la Gide par un voyage en URSS, en 1963, au coeur de la guerre froide. Le voilà dans un Tupolev à destination de Leningrad avec Sartre, Beauvoir, Sarraute, Ungaretti et consorts sous le prétexte fumeux de disserter avec ses pairs de l'Est sur les « problèmes du roman contemporain ». Pourquoi l'avoir choisi pour représenter l'Allemagne ? « Ma date de naissance a pesé dans la balance : on pouvait être sûr de ne pas tomber sur des détails fâcheux de la période nazie ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article