ODE À ADEL

ODE À ADEL

L'écrivaine Hélène Cixous se consacre amoureusement à l'oeuvre du plasticien algérien Adel Abdessemed, parfois réduit à ses oeuvres les plus médiatisées, comme sa sculpture du coup de tête de Zidane : « Son créer est un crier. Adel crie le monde. Sous les coups de l'époque forcenée, il aura engendré une oeuvre soufflée, en explosion, par éclats, éléments projectiles. En voilà une qui fait du bruit et des fureurs. Vous l'entendez ? Maintenant, le besoin de créer est devenu le besoin de crier, et, par suite, de faire crier. »

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article