Notre Katrina

Notre Katrina

Depuis 2015, la Grèce est soumise à une pression dont les effets sont désastreux pour toute l'Europe.

j'ai vécu à Athènes ces deux dernières années, sans quoi je serais probablement resté, comme la majorité de mes concitoyens européens, indifférent à la brutalité des politiques déployées par l'Union européenne dans le pays hellénique. Pourtant, si on veut comprendre l'avenir de ce monstre humaniste et bien-pensant qu'est l'Europe, il faut prêter attention à ce qui se passe en Grèce. C'est là qu'à partir de 2015 on a mené, en toute impunité, la première expérience de « répression démocratique » à grande échelle au sein de l'Union.

De la même façon qu'après la guerre froide le Chili servit de laboratoire aux « Chicago boys » pour expérimenter l'implantation du néolibéralisme ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article