Mauvaises herbes

Mauvaises herbes

Dans Éloge des mauvaises herbes, Ce que nous devons à la ZAD (Les Liens qui libèrent), la journaliste Jade Lindgaard a regroupé des textes d'écrivains qui soutiennent l'aventure de Notre-Dame-des-Landes. Comme Nathalie Quintane, Bruno Latour ou Virginie Despentes, qui écrit : « La zone qu'ils défendent, pour nous, à notre place, à notre usage - c'est aussi une zone lexicale. Pour que certains mots, tels que résistance, utopie, aventure collective, activisme politique, etc., fassent encore partie de notre imaginaire. »

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article