L'UNE DANSE, L'AUTRE PAS

L'UNE DANSE, L'AUTRE PAS

Elles ont la même couleur de peau mais ne viennent pas du même monde. Une traversée des années 1980-2000 par la brillante romancière britannique.

Dans son premier roman, le lumineux Sourire de loup, Zadie Smith racontait une banlieue londonienne métissée et heureuse : immigrés pakistanais, indiens, jamaïcains et Britanniques pur jus y cohabitaient plutôt joyeusement tout en se débattant chacun avec leurs contradictions identitaires. En étudiant celles-ci de façon très concrète, en montrant par exemple le questionnement d'un tenancier de pub pakistanais confronté au problème du bacon, la jeune romancière britannique d'origine jamaïcaine ramenait, à l'échelle de l'individu, des interrogations que les discours plus généraux transforment en abstractions. Puis, avec la même méthode - creuser ses personnages jusqu'à laisser para ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article