Les dons du Quichotte

Les dons du Quichotte

Le grand critique italien poursuit son exploration intimedes monuments littéraires.

Tolstoï, Goethe, Kafka... Aucun monument n'intimide Pietro Citati. Cette fois-ci, il décrit Cervantès décrivant don Quichotte - tournant autour de lui, plutôt -, lui « qui ne se lassait jamais de [le représenter] » et ne cessait d'ajouter à son portrait mille nuances. Un roman-monde, « mobile, inquiet, flexible, plein de vagabondages et de variations » : voilà ce qu'est Don Quichotte, dont nous est ici livrée la substantifique moelle.

Pietro Citati s'attarde particulièrement sur deux aspects. D'abord la dimension métafictionnelle (le livre qui se commente lui-même) : soucieux de déjouer la critique, Cervantès, se présentant d'abord comme « le beau-père » du texte, finit p ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article