Le XXIe sièclesera-t-il spinoziste ?

Le XXIe sièclesera-t-il spinoziste ?

L'auteur de l'Éthique, longtemps marginal dans le panthéon de la philosophie, est devenu une référence omniprésente, de la politique à la biologie.

après une salve à l'automne, voici que les publications sur Spinoza refleurissent au printemps. Encore ? Il va falloir s'y habituer car, en plus d'être une mode, cette vague témoigne de profonds changements dans nos manières de voir le monde. Quel sens y a-t-il donc à prendre cet auteur-là (et non plus Marx, ou Descartes, ou Aristote) pour étendard philosophique, icône de notre rationalité, héros et héraut de notre effort vers la liberté ? Première réponse : « Spinoza, résume Étienne Balibar, apparaît étonnamment comme l'inspirateur d'une refondation. » En fusionnant son fameux Spinoza et la politique de 1985 avec d'autres articles rédigés au long de trente années, Étien ...

Pour lire l’intégralité de cet article