LE KRACH AMÉRICAIN

LE KRACH AMÉRICAIN

Salman Rushdie met en scène la globalisation à travers le clan d'un milliardaire indien installé à Greenwich Village.

Au lendemain de l'investiture de Barack Obama, un mystérieux milliardaire indien qui se fait appeler Néron Golden emménage dans les jardins MacDougal-Sullivan, un lieu légendaire de Greenwich Village, en compagnie de son épouse russe Vasilisa et de ses trois fils, Petya, Apu et D. Ils y font la connaissance d'un jeune apprenti cinéaste new-yorkais, René Unterlinden, le narrateur, qui, à la recherche d'un sujet de scénario, se met à enquêter sur leur passé. Tandis que la véritable identité des Golden se révèle peu à peu et amène à New York la mafia indienne et le spectre du terrorisme islamiste, la ville elle-même est bientôt en proie à une fièvre identitaire et aux déchirements idéologiqu ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article