Le grand chiffonnier du XIXe siècle

Le grand chiffonnier du XIXe siècle

En faisant des chiffonniers les personnages clésde son époque et des Misérables, Hugo exalte le cycle de la matière et s'insurge contre le gaspillage naissant. Le roman lui-même est le grand oeuvre d'un glaneur.

le monde se divise entre hugoliens et baudelairiens. J'ai d'abord fait partie des premiers, puis, à la suite d'une déception d'enfance, des seconds, et j'ai longtemps cru que c'était pour toujours. J'avais 9 ans ou 10 ans, je séjournais chez ma grand-mère à Bruxelles, et je remportai le crochet radiophonique de sa paroisse en récitant un poème de Victor Hugo (sans doute « Matelots ! matelots ! vous déploierez les voiles »). Le premier prix était une Vespa, dont je rêvai la nuit suivante. Mais le curé rendit visite à ma grand-mère le lendemain et la persuada qu'un scooter serait un trophée inutile pour un gamin. On m'offrirait une récompense plus conforme à mon âge (une voiture té ...

Pour lire l’intégralité de cet article