L'île impossible

L'île impossible

Pour un Islandais, l'Europe peut paraître lointaine. Pour un Européen, la Syrie peut paraître lointaine. Pure illusion d'optique, raconte le natif de Reykjavík.

en novembre 2008 - au début de la « révolution des casseroles » -, les journaux islandais ont publié un article rapportant qu'un jeune homme avait escaladé le bâtiment du Parlement à Reykjavík pendant les manifestations et qu'il avait hissé sur le mât le drapeau de la chaîne de supermarchés Bónus : un cochon-tirelire rose sur fond jaune. Selon moi, cet événement est parfaitement représentatif de l'imaginaire de la nation et de son état d'esprit face au pouvoir politique et à ceux qu'on nommait les « nouveaux Vikings ». Deux semaines plus tard, l'homme a été arrêté, ce qui a déclenché une des plus importantes manifestations de cet automne ponctué de protestations, les gens se sont ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article