Indécise entre deux rives

Indécise entre deux rives

Pour la première fois traduit en français, le chef-d'oeuvre d'une Australienne, paru en 1936.

De son enfance décousue en Australie à ses tribulations dans les milieux rouges de Londres, New York et Paris, Christina Stead a passé sa vie à regarder le monde de loin. Son héroïne, Elvira, a hérité de cette distance, qu'elle tourne en lucidité corrosive quand elle considère sa propre existence et son dilemme central : vaut-il mieux être l'ornement paisible d'un mari londonien affable ou la muse d'un thésard parisien dissolu, accaparé par son progressisme à géométrie variable ? Exposée à une impuissance latente, comparable à celle qui opprime Mrs Dalloway, Elvira ne sait plus comment s'appartenir.

Dans ce roman woolfien, Christina Stead révèle avec beaucoup d'esprit les tensions ...

Pour lire l’intégralité de cet article