Du cinémade variété

Du cinémade variété

Beaucoup d'idoles de la chanson française ont récemment fait l'objet de biopics - moins pour leur talent ou leur travail que pour leurs difficultés à exister.

gilbert Bécaud et Georges Brassens tremblent. Six pieds sous terre, Johnny ne retient plus la nuit mais son souffle. Que redoutent-ils ? De bientôt y passer à leur tour. Ils pourraient bien être les prochains sur une liste où figurent Édith Piaf, Serge Gainsbourg, Claude François, Dalida et Barbara. En moins de dix ans, cinq films ont été consacrés à de grands noms de la chanson française. C'est assez pour y voir un phénomène. Et même un peu plus que cela.

Bécaud, Brassens et les autres ont-ils raison d'avoir peur ? Oui et non. Non, car rater un biopic de chanteur ou de chanteuse relève de l'exploit. Les airs sont trop connus, les costumes taillés dans des tissus trop conf ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article