Dans les poussières de la folk

Dans les poussières de la folk

Passant au crible trois morceaux de folk music,le grand manitou de la critique rock se réaffirme comme un des meilleurs historiens et penseurs de la culture américaine.

début 1963, le tout neuf Bob Dylan - il a 22 ans et connaîtra le succès quelques mois plus tard avec son deuxième album, Freewheelhin' - participe à un grand show TV à l'américaine célébrant le renouveau de la musique folk. Dans un décor en carton-pâte évoquant les grandes plaines de l'Ouest, il interprète, accompagné de sa guitare rythmique, « The Ballad of Hollis Brown ». Sur le son grêle d'un banjo invisible, la chanson raconte sans effet de manche protestataire, à la façon d'un simple fait divers, un drame épouvantable : l'assassinat par un fermier de toute sa famille, sa femme et ses cinq enfants, sur fond de misère et de désespoir. Parce qu'on y sent passer la cata ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article