Déracinés...

Déracinés...

Publié en 2017, l'essai de l'économiste britannique David Goodhart The Road to Somewhere: The Populist Revolt and the Future of Politics (C. Hurst & Co) est la nouvelle tocade de la droite française. Il oppose les élites mondialisées des grandes villes (les « anywhere ») à une population attachée à son identité et fragilisée par les mutations du capitalisme (les « somewhere »). Laurent Wauquiez défend ces derniers, quand Xavier Bertrand parle de les « reconnecter » et de les « rassembler ». En tout cas, cet engouement tend à prouver que les cadors du parti de l'enracinement parlent anglais. C'est un début !

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article