Ardentes chapelles

Ardentes chapelles

Entre émulation et rivalité, les trois titans de l'art moderne ont mené après guerre, sur la Côte d'Azur, des projets de chapelles. Des expositions retracent leur confrontation avec le sacré.

l'avant-dernier jour du mois de juin 1957, Jean Cocteau écrit dans son journal : « À force de ne pas croire j'en arrive à croire profondément et sans que le moindre doute me tourmente. Mais en quoi ? L'art étant acte religieux il est probable que le sentiment religieux que les prêtres éprouvent dans ma chapelle vient de la foi aveugle en mon travail que j'y ai introduite. » L'académicien vient de terminer la chapelle des Pêcheurs sur le petit port de Villefranche-sur-Mer et en est plutôt satisfait. « Même le Christ qui ne me plaisait pas est devenu beau et mystérieux. On le croirait de vieil ivoire et il semble bouger lorsque la double lance où je l'ai crucifié remue », ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article