Équation à deux inconnus

Équation à deux inconnus

Durant un tragique vendredi 13, le mystérieux coup de foudre d'une avocate et d'un serveur frontiste.

Un état d'urgence peut en cacher un autre. Le coup de foudre d'une jeune femme pour un garçon, serveur au bar d'un grand hôtel, frappe un vendredi 13, qui n'est pas un jour de chance pour tout le monde puisqu'il s'agit de celui qui a ensanglanté Paris en novembre 2015. Pour ajouter au télescopage, les futurs amants ne sont réciproquement pas leur genre : le premier vote FN, « vit à La Courneuve et n'a même pas son bac », tandis que l'à peine trentenaire, gauche bon teint, exerce la profession d'avocate. Cette équation pour deux inconnus fait le canevas d'Un état d'urgence.

Une équation ne supporte pas les approximations : la phrase de Mathieu Bermann, avare en épithètes, ...

Pour lire l’intégralité de cet article