À bord d'une légende

À bord d'une légende

Le premier tour du monde, rapporté par le serviteur de Magellan, est ici éclairé par un parfait appareil critique et cartographique. L'exploit ne fut pas prémédité : en rivalité avec le Portugal, le roi d'Espagne veut gagner par l'ouest les Moluques, d'où sont importées plusieurs épices. Mais, arrivé sur place après une mutinerie et bien des avanies, l'équipage renonce à rebrousser chemin et se décide à traverser le Pacifique... Sur les 237 explorateurs partis d'Espagne, seuls 35 revinrent sains et saufs. Magellan n'était pas du nombre.

Pour lire l’intégralité de cet article