« ÊTRE LAÏQUE IMPLIQUEUNE SORTIE DE L'ISLAM »

« ÊTRE LAÏQUE IMPLIQUEUNE SORTIE DE L'ISLAM »

S'il est difficile de chiffrer la progression de l'athéisme parmi les musulmans, ses partisans sont de plus en plus visibles.

Assiste-t-on à une crise de la foi dans le monde musulman ?

Dominique Avon. Depuis les années 1950, les courants intellectuels dominants de l'islam ont été imprégnés par une approche « intégrale » de la religion, à rebours d'une phase de libéralisation de la pensée qui avait précédé. La définition de cet islam intégral - dont la structure est analogue à celle du judaïsme dit « orthodoxe », du catholicisme « intégriste », du protestantisme « fondamentaliste », de l'hindouisme « radical » - se présente comme suit : il existe un référentiel religieux, indépendant de tout temps et de tout lieu, qui est intouchable, sacré, pur. Dans le monde musulman, ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article